21 ans d’inventions au service du quotidien
21 ans d’inventions au service du quotidien

Paris, le 27 mai 2014 : Il y a 22 ans, le 2 mai, James Dyson finalisait son tout premier aspirateur sans sac, le DC01. Un an plus tard il lançait sa propre entreprise, Dyson Ltd. Les 21 années qui suivirent marquèrent l’histoire de l’innovation. Revenons sur les 10 moments forts de l’histoire de Dyson avant d’envisager le futur, qui promet d’être tout aussi exceptionnel. 

Les débuts

James Dyson étudia 4 ans au Royal College of Art en design de mobilier puis d’intérieur. Au cours de ses dernières années d’études, James travaille avec l’inventeur Jeremy Fry à Bath, à la construction de prototypes d’un bateau, le Sea Truck. Un bateau rapide à fond plat capable d’atteindre les 40 nœuds tout en transportant de lourdes charges. Quelques années plus tard, poussé par la frustration commune à tout britannique amoureux de sa pelouse, il crée  Ballbarrow, une brouette tout terrain.

Le premier aspirateur sans sac

En 1979, chez lui, à Bath, James Dyson est frustré que son aspirateur perde de l’aspiration dès les premières minutes. Il décide alors de concevoir une tour à cyclone industrielle, utilisant la force centrifuge dépassant de 100 000 fois celle de la pesanteur. 5 ans plus tard, après 5 127 prototypes et beaucoup de détermination, la technologie Dyson est enfin mise au point.

G-Force

En 1985, James Dyson est très endetté par ses 5 années de recherches, ainsi que par le refus massif des industriels à croire en sa technologie cyclonique. Il se tourne alors vers le Japon, berceau des technologies de pointe, pour vendre son premier aspirateur, le G-Force. Vendu exclusivement sur catalogue, c’est un gros succès commercial !

DC01

En 1993, après le succès japonais du G-Force, James Dyson décide de créer sa propre société, Dyson Ltd. Le G Force devient alors le DC01.18 mois après son lancement, le DC01 était leader sur le marché anglais.

Hoover

En 1995, le vice-président de Hoover en Europe, Mike Rutter, déclare à la télévision anglaise : « je regrette réellement que Hoover n’ait pas acquis cette technologie auprès de Dyson. On l’aurait mise au placard et elle n’aurait jamais été utilisée. »

Dyson se bat aujourd’hui encore contre les concurrents agressifs pour préserver ses innovations souvent copiées.

Moteur numérique Dyson

Frustré par les contraintes imposées par les moteurs disponibles sur le marché, James Dyson décide de produire ses propres moteurs depuis 2004. Aujourd’hui, ils sont au cœur de tous nos aspirateurs sans fils et alimentent nos sèche-mains. En 2012, Dyson investit 50 millions de livres dans une nouvelle usine à Singapour uniquement dédiée la production de nos moteurs numériques. Ils sont aujourd’hui les plus petits et les plus rapides au monde, fonctionnant 5 fois plus vite que les moteurs de Formule 1.

Dyson Airblade

Le Dyson Airblade™arrive sur le marché en 2006. Cette nouvelle technologie sèche les mains en 10 secondes grâce à un rideau d’air pulsé à très grande vitesse, et révolutionne nos habitudes en matière de séchage des mains.

 « Nous avons découvert la technologie Airblade par hasard. En effet, nous travaillions sur les lames d’air pour un projet complétement différent puis nous nous sommes rendu compte que cette technologie fonctionnait beaucoup mieux pour sécher les mains. C’est ce qui me plait dans l’innovation. Apprendre de ses échecs et explorer de nouvelles idées. » James Dyson

Ventilateur sans pale – Air Multiplier

En 2010, Dyson lance le premier ventilateur sans pâle, l’AM01. Le ventilateur est totalement réinventé, le flux d’air n’est plus discontinu mais amplifié jusqu’à 15 fois. En 2014,  Dyson améliore encore ses ventilateurs et lance les Dyson Cool™ désormais jusqu’à 75% plus silencieux.

Dyson Cinetic

Avec le DC01 James supprima les sacs des aspirateurs. Mais un problème subsistait : les filtres. Avec le temps, les fines particules de poussières encrassaient le filtre diminuant ainsi le flux d’air et entrainant une perte d’aspiration. Après 6 années de recherches les ingénieurs Dyson ont lancé en 2013 le Dyson Cinetic, le premier aspirateur sans sac ni filtre, qui ne perd pas d’aspiration.

Extension du centre de R&D

En 2014 et pour ses 21 ans, Dyson a investi près de 300 millions d’euros pour agrandir son centre de Recherches et Développement à Malmesbury en Grande Bretagne avec la création de 3 000 emplois d’ici à 2025. To be continued…

A propos de Dyson

  • 1700 ingénieurs et scientifiques travaillent chez Dyson. Ils développent déjà les technologies des 25 prochaines années.
  • Dyson investit 3 millions de livres par semaine dans la recherché et le développement. L’entreprise a doublé le nombre d’ingénieurs employés en Angleterre ces deux dernières années. Avant la fin de l’année 2014, Dyson souhaite embaucher 400 nouveaux ingénieurs pour étoffer ses équipes, en Angleterre.

En février dernier, Dyson a annoncé la plus grande expansion de son histoire. 250 millions de livres seront consacrés à étendre le centre de recherche et développement. Dans un plan à 25 ans, Dyson vise aussi la création de 3 000 nouveaux postes d’ingénieurs et de scientifiques, dont 1 000 d’ici fin 2016.