Dyson ouvre les portes d’un campus dédié à la recherche et au développement

Paris, le 14 septembre 2016 : Le nouveau campus Dyson s’étend sur près de 56 hectares et ouvre ses portes aujourd’hui. A l’intérieur : 129 laboratoires de pointe viennent soutenir la recherche de 200 projets en cours. Le campus, qui accueille 2500 ingénieurs et designers, abrite également une cafétaria où un Jet est suspendu au plafond. Un symbole qui vient nourrir la créativité des collaborateurs.  

Aujourd’hui, Dyson inaugure son campus de recherche et développement, à Malmesbury en Angleterre. Ce campus, qui a nécessité un investissement de 250 millions de livres sterling, a été imaginé par James Dyson et Chris Wilkinson pendant près de 23 ans.Il est doté de 129 laboratoires, de salles de prototypages, d’espaces conçus pour le design des nouveaux appareils, mais aussi de salles de réunions collaboratives. Des infrastructures sportives et une cafeteria viennent ajouter une touche universitaire à cet espace unique en Angleterre.

“Il est essentiel de travailler dans des espaces stimulants pour pouvoir imaginer les technologies de demain. Nous avons conçu des infrastructures de pointe afin de permettre aux ingénieurs d’être dans les meilleures conditions pour créer, et apprendre de leurs erreurs en progressant. »
James Dyson

 

Le nouveau bâtiment dédié à la recherche, baptisé D9, accueillera les projets les plus confidentiels impliquant des ingénieurs spécialisés dans les moteurs, les logiciels, l’électronique, ou encore la robotique.

Ce bâtiment est construit à partir de grandes feuilles de verre, de colonnes d’acier, de sols en béton ciré, et d’un toit également en béton. La particularité du verre utilisé permet de ne pas dévoiler les salles depuis l’extérieur, de conserver la chaleur stockée, et de se fondre dans le paysage de la campagne anglaise.

Cette année, les investissements en Recherche, Design, et Développement seront toujours axés sur la robotique et le hardware. Cependant, le software sera lui aussi à l’honneur avec l’ouverture d’un nouveau centre de recherche à Bristol. Cet incubateur marquera l’entrée d’une nouvelle phase de recrutement afin d’accueillir davantage d’ingénieurs software qui   travailleront aux côtés de l’équipe actuelle afin d’améliorer l’application Dyson Link et de réfléchir aux futurs appareils connectés.

«Notre nouveau campus à Malmesbury est l’endroit où nos technologies sont conçues. Puis, à partir d’ici, elles sont vendues dans le monde entier. Dyson se développant à grande échelle, c’est grâce à l’ingénierie et au développement de nouvelles technologies que nous pourrons continuer notre mission : résoudre des problèmes par l’innovation ».
Max Conze

“Nous avons souhaité créer un campus qui puisse accueillir les besoins changeants de Dyson. Les derniers bâtiments offrent des installations de recherche et de conception sans pareil, tout en répondant  aux besoins de la jeune génération d’ingénieurs. »
Chris Wilkinson, architecte et fondateur de WilkinsonEyre

A propos de Dyson


Dyson est une entreprise de technologie mondiale. Nous transformons chaque marché sur lequel nous rentrons avec des réinventions radicales et emblématiques qui fonctionnent, sont performants et qui ne ressemble en rien à ce qui existe déjà. Nous nous concentrons sur de meilleures idées et de meilleures technologies pour résoudre des problèmes que d’autres préfèrent ignorer.

  • 6 : Dyson compte aujourd’hui 6 principales catégories : les aspirateurs traîneaux, les aspirateurs sans fil, le traitement de l’air, les sèche mains Dyson Airblade™, Jake Dyson Light, et les sèche-cheveux.
  • 75 : c’est le nombre de pays où sont vendus les Dyson
  • 1,5 milliard de dollars : c’est ce que Dyson a investi dans le développement des futures technologies. Nous travaillons actuellement sur quatre nouvelles catégories de produits  et allons lancer 100 nouveaux produits à travers le monde dans les 4 prochaines années.
  • 5 millions : Dyson collabore avec plus de trente universités pour mettre au point des technologies innovantes, ce qui comprend un investissement de 5 millions de livres sterling dans un laboratoire de robotique commun avec l’Imperial College de Londres et le laboratoire de mécanique des fluides à l’Université de Cambridge.
  • 5 000 : Dyson emploie 5 000 personnes à travers le monde dont un tiers d’ingénieurs.
  • 1995, c’est l’année où Dyson vend son premier aspirateur traîneau, le DC02 soit deux ans après que le premier aspiro-brosseur, le DC01 soit vendu.


Les dernières technologies

Dyson Supersonic :

Avec une conception complètement repensée et utilisant un flux d’air rapide et précis, les ingénieurs Dyson ont résolu les problèmes inhérents aux sèche-cheveux traditionnels pour permettre un coiffage plus sain et plus précis. Le sèche-cheveux Dyson Supersonic™ fonctionne grâce au moteur numérique Dyson V9, mis au point par une équipe de 15 ingénieurs moteurs dédiée à cet appareil. Il s’agit du moteur numérique Dyson, le plus petit, le plus léger et le plus avancé.


Dyson 360 Eye :

Fruit de 17 années de recherche, le Dyson 360 Eye™ a été pensé afin d’être utilisé au quotidien, comme pourrait l’être un aspirateur standard. Toujours à la pointe de la recherche, les ingénieurs Dyson ont porté une attention toute particulière au moteur, au système de navigation, aux capteurs ainsi qu’à la technologie cyclonique, afin de proposer un appareil réellement efficace et autonome.


Dyson Pure Hot+Cool Link :

Le nouveau Dyson Pure Hot+Cool™est un appareil trois en un qui s’adapte à votre intérieur. Il permet de chauffer efficacement une pièce en hiver, ventiler en été, et purifier votre intérieur tout au long de l’année. Capable de détecter les polluants présents dans l’air et de les éliminer, il fournit des informations sur la qualité de l’air intérieur et extérieur grâce à l’application Dyson Link App. Ce purificateur d’air vous offre ainsi un espace plus sécurisé et confortable tout en réduisant la consommation d’énergie.​