DYSON REINVENTE LE SAPIN DE NOEL
Dyson réinvente le sapin de Noël
​Trois équipes, trois sapins de Noël, un gagnant.

Paris, le 15 décembre 2016: Tout au long de l’année, les équipes Dyson basées au siège à Malmesbury en Angleterre ne cessent de réinventer des objets du quotidien. Des aspirateurs aux sèche-cheveux en passant par les lampes, les sèche-mains et ou encore les appareils pour le traitement de l’air, les ingénieurs ne sont jamais en panne d’inspiration… Et pourquoi ne pas s’attaquer au traditionnel arbre de Noël ?


 

Chaque année, les équipes Dyson se voient proposer un défi d’ingénierie à relever, sous le nom de #ChallengeDyson. Ainsi, ils ont précédemment dû imaginer des voitures télécommandées en carton capables de parcourir des terrains hasardeux et des aéroglisseurs en mesure de franchir des obstacles étonnants.  Alors que l‘année 2016 s’achève, un nouveau challenge a été fixé : repenser un objet de saison, l’arbre de Noël.
 
Avec seulement quatre semaines pour imaginer et concevoir leur sapin, les trois équipes ont mis à profit leurs expertises en programmation de logiciels, en découpage au laser et en électronique pour concevoir trois arbres qui sortent de l’ordinaire.
 
Découvrez la magie de l’ingénierie prendre vie, en cliquant ici.
 

Les trois projets ont été jugés par Steve Courtney, Directeur des Concepts chez Dyson et le trophée a été attribué à l’équipe « Infinitree » dont le design inclut des miroirs ingénieusement placés afin de créer un effet « d’arbre infini ». Orné de cyclones utilisés sur les aspirateurs sans fil Dyson et des boules de Noël reprenant des éléments du sèche-cheveux Dyson Supersonic, Infinitree est éclairé par plus de 1 500 lampes LEDs qui peuvent être contrôlées à distance pour reproduire différentes effets dont l’un donnant l’impression d’une fausse neige qui tombe du haut de l’arbre avec chaque flocon de neige représenté par un flash sur le sol.  
 
 « Le plus gros challenge lors de la conception d’Infinitree a été de s’assurer que les deux parties qui composent l’arbre étaient bien synchronisées en termes de timing et de motifs d’éclairage. Nous avions dû écrire des lignes de codes très complexes qui fonctionnent comme des panneaux de signalisation entre chaque côté de l’arbre,» explique Matthew Seymour, Ingénieur en matériaux électroniques.
 
 « Nous souhaitions créer quelque chose qui incarne à la fois la culture Dyson et notre esprit  avant-gardiste. A travers l’usage des lampes LEDs et des miroirs, nous avons réussi à revisiter l’image du sapin de Noël traditionnel, » souligne Harriet Lewis, Diplômée en Finance.
 
Deux finalistes qui ne déméritent pas

Twistmastree
Constitué de deux parties dont l’une est traditionnelle et l’autre ingénieusement pensée, cet arbre est inspiré des mécanismes internes. Construit sur plus de 54 rouages, l’arbre utilise un système de mécanismes qui alimente un compte à rebours jusqu’à Noël.
 
Snow Globe
Cet arbre se trouve à l’intérieur d’un dôme géodésique inspiré de Buckminster Fuller et conçu entièrement avec des tubes d’aspirateurs sans fil Dyson. A l’intérieur du dôme, l’arbre constitué de cyclones en plastique transparent renfermant un flux de neige projeté sur l’arbre qui tombe en continu.

A propos de Dyson

Dyson est une entreprise de technologie mondiale. Nous transformons chaque marché sur lequel nous rentrons avec des réinventions radicales et emblématiques qui fonctionnent, sont performants et qui ne ressemble en rien à ce qui existe déjà. Nous nous concentrons sur de meilleures idées et de meilleures technologies pour résoudre des problèmes que d’autres préfèrent ignorer.

  • 6 : Dyson compte aujourd’hui 6 principales catégories : les aspirateurs traîneaux, les aspirateurs sans fil, le traitement de l’air, les sèche mains Dyson Airblade™, Jake Dyson Light, et les sèche-cheveux.
  • 90% : c’est le pourcentage de technologies Dyson qui sont vendues en dehors du Royaume-Uni
  • 75 : c’est le nombre de pays où sont vendues les technologies Dyson
  • 67 millions : c’est le nombre de personnes possédant un appareil Dyson dans le monde
  • 1,5 milliard de dollars : c’est ce que Dyson a investi dans le développement des futures technologies. Nous travaillons actuellement sur quatre nouvelles catégories de produits  et allons lancer 100 nouveaux produits à travers le monde dans les 4 prochaines années.
  • 7 500 : c’est le nombre de brevets déposés dans le monde par Dyson pour protéger les différentes technologies Dyson
  • 5 millions : Dyson collabore avec plus de trente universités pour mettre au point des technologies innovantes, ce qui comprend un investissement de 5 millions de livres sterling dans un laboratoire de robotique commun avec l’Imperial College de Londres et le laboratoire de mécanique des fluides à l’Université de Cambridge.
  • 5 000 : Dyson emploie 5 000 personnes à travers le monde dont un tiers d’ingénieurs.
  • 129 : c’est le nombre de laboratoire sur le campus de technologie Dyson dans le Wiltshire où près de 250 millions de livres sterling ont été investis et qui a ouvert ses portes en septembre 2016
  • 1995, c’est l’année où Dyson vend son premier aspirateur traîneau, le DC02 soit deux ans après que le premier aspiro-brosseur, le DC01 soit vendu.