La lampe suspendue Cu-Beam Duo
       vient élargir le portfolio de luminaires Dyson

            Lumière ascendante et descendante combinées avec un contrôle total et flexible.
           Se transforme pour répondre aux besoins qui changent tout au long de la journée.

Paris, le 20  juin 2017: près d’un an après la présentation des lampes Dyson CSYS™, la catégorie de l’éclairage se développe et propose désormais les lampes suspendues à destination des entreprises et des bureaux d’architectes afin de s’adapter aux besoins de chacun.

Les lampes fluorescentes peuvent créer des problèmes, dont la réduction de la puissance lumineuse au fil du temps, la lumière gaspillée dans toutes les directions, le remplacement coûteux, la pollution sonore et les matières dangereuses. C’est la raison pour laquelle de nombreuses entreprises optent désormais pour des éclairages LED[i]. Mais en l’absence d’un refroidissement suffisant, leur efficacité peut rapidement diminuer, ce qui peut aboutir à un éclairage inefficace. La technologie des luminaires suspendus Cu-Beam™ fonctionne différemment.

« Mon équipe et moi-même avons travaillé pendant 10 ans avec une obsession pour un éclairage pour un éclairage à la fois puissant et durable. Aujourd’hui, nous développons une technologie d’éclairage qui peut s’adapter aux différents besoin au cours de la journée, » explique Jake Dyson, Directeur R&D de Dyson.

Les besoins sont nombreux et variés en fonction de l’espace où l’on se trouve et du moment de la journée. Pour une visibilité optimale, les niveaux de luminosité nécessaire changent. C’est pourquoi avec la nouvelle lampe suspendue Cu-Beam Duo, Dyson a créé une lampe à la fois puissante, combinant un éclairage ascendant et descendant dotée d’un contrôle d’éclairage complet et flexible.

Une lumière adaptée à chaque tâche

Lors des présentations, plus de lumière peut être dirigée vers le haut et moins de lumière vers le bas, de sorte que l’écran du présentateur puisse devenir le point focal. Au cours de réunions, plus de lumière dirigée vers le bas illumine le tableau, pour faciliter la prise de notes et les discussions autour de la table. En dehors des heures de travail, la pleine lumière haute offre une couverture d’éclairage ambiant dans l’espace – idéal pour le personnel de maintenance.

Diriger la lumière là où l’on en a besoin fournit des conditions visuelles optimales, empêchant le gaspillage de lumière tout en aidant à réduire la fatigue oculaire. 

La technologie Ricochet™ maximise la sortie de chaque lumen.

Avec des volets réglables monotouches et une surface réfléchissante, la technologie Ricochet™ convertit la lumière descendante indésirable en lumière ascendante, empêchant le gaspillage de lumière. Pour la lumière ascendante, la fermeture des volets réglables permet de récupérer la lumière descendante indésirable. Elle est reflétée vers le haut, afin d’optimiser les flux de lumens avec une très grande efficacité. Pour la lumière descendante, l’ouverture des volets permet d’envoyer plus de lumens vers le bas, afin d’optimiser la répartition de la lumière vers le bas sur le plan de travail.

Technologie d’échangeur thermique

Les luminaires suspendus Cu-Beam™ sont équipés d’un système de refroidissement efficace. La chaleur est transférée de la source lumineuse et dissipée le long des ailes.

Six tubes sous vide couvrent les ailes des luminaires suspendus Cu-Beam™. Chaque tube contient une goutte d’eau. Lorsque la lumière est allumée, la chaleur produite par les LED transforme l’eau à l’intérieur du tube en vapeur. Cette vapeur commence à se déplacer le long du tube en raison de la différence de pression. Dès que la vapeur atteint un endroit froid dans le tube, elle se condense de nouveau en eau. L’énergie thermique est dissipée uniformément à travers une série d’ailettes en aluminium, qui forment les ailes du luminaire. Une mèche de cuivre attire l’eau vers les LED par l’intermédiaire d’actions capillaires, et ainsi le cycle de refroidissement recommence.

Ce système de refroidissement permet aux luminaires suspendus Cu-Beam™ d’utiliser des LED haute puissance plutôt que de combiner la puissance lumineuse de multiples LED moins puissantes.

Lentilles conçues sur mesure

Une source lumineuse unique permet un contrôle optique précis. Une géométrie optique calculée avec précision dirige la lumière sans pour autant en compromettre la sortie.

Découvrez les autres produits de la gamme

  • Le luminaire Cu-BeamTM à lumière ascendante est un luminaire suspendu à lumière ascendante dotée d’une distribution à très grand angle d’un éclairage puissant. En utilisant une lentille optique sur mesure en forme de bulle, un bassin de lumière est littéralement projeté sur le plafond. Cela élimine les points chauds et permet une hauteur de chute ​courte, en créant une lumière douce et ambiante dans toute la pièce. C’est idéal pour l’éclairage des espaces libres, tels que les atriums, les foyers et les bureaux.
                                                                                                 
  • Le luminaire Cu-BeamTM à lumière descendante est un luminaire suspendu à lumière descendante doté d’une distribution contrôlée de l’éclairage puissant. En utilisant une lentille sur mesure avec une géométrie optique précisément calculée, une source unique de lumière est transformée en une pyramide lumineuse ciblée sur le plan de travail. C’est idéal pour l’éclairage des plans de travail, tels que les tables de réunion et les bureaux.

NOTES


A PROPOSE DE L’ÉCLAIRAGE DE DYSON


Jake Dyson Light a intégré Dyson en 2015. À l’instar de toutes les autres activités de Dyson, sa mission est de résoudre les problèmes, de développer des technologies et des produits innovants. Tout est assuré en interne, de la R&D aux ventes et aux opérations marketing en passant par les tests et la fabrication.

Jake Dyson a étudié le design produit au Central Saint Martins College of Arts & Design, avant de travailler par la suite comme concepteur de produits. En 2004, il a aménagé, dans le Sud-ouest de Londres, un petit atelier équipé d’un tour et d’une fraiseuse afin de fabriquer son premier produit – l’applique murale Motorlight™. Cependant, c’est l’amélioration et le développement de la technologie LED qui l’intéressaient avant tout et sont devenus sa spécialité ainsi que celle de son équipe. Il est désormais Directeur R&D de Dyson et fait partie du conseil d’administration. Jake Dyson est l’aîné des enfants de James Dyson.

La gamme du luminaire suspendu Cu-Beam Duo est enrichie par le luminaire Cu-Beam à lumière descendante qui projette une zone de lumière puissante idéale pour éclairer les surfaces de travail comme les tables de réunion ou les bureaux. De plus, le luminaire suspendu Cu-Beam à lumière ascendante qui est une lumière suspendue distribuant un éclairage puissant à grand-angle est idéal pour les espaces ouverts comme les atriums, les foyers et l’éclairage général dans les bureaux. Il y a aussi la gamme des lampes de précision CSYS™, qui fournissent une lumière puissante, précisément là où vous en avez besoin.

Jake Dyson a étudié la conception des produits au Central Saint Martins College of Arts and Design à Londres et par la suite il a travaillé en tant que concepteur pour le commerce de détail. En 2004 il a mis en place un petit atelier à South West London équipé d’un moulin et d’une tour pour produire son premier produit commercial – la lampe murale Motorlight. Mais il améliorait et développait la technologie LED qui a attiré son attention et cela est devenu un des principaux domaines d’activité pour lui et son équipe. Le commerce de Jake est devenu une partie intégrante de Dyson en 2015, et il est maintenant directeur de la recherche et du développement chez Dyson et fait partie du conseil d’administration. Il travaille avec la grande équipe d’ingénieurs et de scientifiques de Dyson à Malmesbury au Royaume-Uni sur les futurs portefeuilles de technologie – dans le domaine de l’éclairage entre autres. Jake Dyson est le fils aîné de James Dyson et est dévoué à développer l’entreprise familiale.


À PROPOS DE DYSON

Dyson est une entreprise de technologie mondiale. Nous transformons chaque marché sur lequel nous rentrons avec des réinventions radicales et emblématiques qui fonctionnent, sont performants et qui ne ressemble en rien à ce qui existe déjà. Nous nous concentrons sur de meilleures idées et de meilleures technologies pour résoudre des problèmes que d’autres préfèrent ignorer.

Dyson est une entreprise mondiale de technologie. Avec le désir de rendre les choses plus fonctionnelles comme catalyseur des inventions, notre équipe de 3000 ingénieurs et scientifiques est passionnée de technologie et résout les problèmes que d’autres ignorent souvent. Des premiers aspirateurs sans sac au monde, aux sèche-mains qui produisent des lames d’air à 692km/h pour enlever l’humidité des mains, en passant par un sèche-cheveux complètement repensé avec le moteur dans la poignée, nous ne cessons d'inventer de meilleures solutions. Dyson dépense 5 millions de livres par semaine dans la recherche et développement et travaille avec plus de 40 universités du monde entier pour développer de nouvelles technologies.

  • 4 : Dyson a actuellement quatre grands domaines de technologie : l’entretien des sols (aspirateurs filaires, sans fil et robots) ; contrôle de l’environnement (ventilateurs, appareils de chauffage, humidificateurs et purificateurs d’air) ; soins personnels (sèche-cheveux) et les solutions professionnelles de Dyson (sèche-mains, solutions d’éclairage, sèche-cheveux et solutions de purification).
  • 75 : c’est le nombre de pays où sont vendus les Dyson
  • 1.5 milliard de livres : c’est ce que Dyson a investi dans le développement des futures technologies. Nous travaillons actuellement sur quatre nouvelles catégories de produits  et allons lancer 100 nouveaux produits à travers le monde dans les 4 prochaines années.
  • 8 millions de livres : Dyson travaille avec plus de 40 universités dans le monde entier pour mettre au point des technologies innovantes, ce qui comprend un investissement de 8 millions de livres sterling  dans le Centre de Dyson pour la conception technique à l’Université de Cambridge au Royaume-Uni.