Dyson installe son premier Flagship à Paris
Dyson installe son premier Flagship à Paris
​Un espace de vente de plus de 180 m2 qui ouvrira ses portes à la rentrée 2019

Dyson New York
©Dyson
Paris, le 20 juin 2019 : Dans un quartier chargé d’histoire et à deux pas du Palais Garnier, Dyson a décidé d’installer son premier Flagship parisien, dont l’ouverture est prévue à la rentrée. L’espace est pensé pour permettre aux visiteurs de découvrir, prendre en main et tester l’ensemble des technologies Dyson. Toutes les catégories seront présentées par une équipe d’experts et de stylistes formés afin de guider au mieux les visiteurs venus du monde entier.
 
Au cœur de l’expérience client
Résoudre des problèmes du quotidien et développer des technologies qui fonctionnent mieux, telle est la raison d’être des ingénieurs Dyson. Du premier aspirateur sans sac, à la voiture électrique annoncée en 2018, les innovations ponctuent l’histoire de Dyson, et celles-ci émanent toujours d’une préoccupation première, améliorer le quotidien des utilisateurs grâce à des appareils différents et plus performants.
 
Du maniement des technologies, en passant par la présentation des appareils, l’objectif a toujours été de placer l’utilisateur au cœur de l’expérience. Et c’est tout naturellement qu’il sera le point central de l’expérience technologique au sein de ce nouveau Flagship. Tout a ainsi été pensé afin de créer un parcours unique où la prise en main des appareils sera personnalisée.
 
Les Flagships Dyson, un peu d’histoire…
Depuis quelques années, Dyson développe son propre réseau de boutiques. De dimensions différentes, ces lieux, animés par des experts Dyson, ont tous pour ambition de proposer une expérience unique et mémorable aux visiteurs. Parmi eux, se distinguent cinq Flagships, d’une surface plus importante que les boutiques, ils représentent le cœur de notre eco système retail.
En avril 2015, le premier concept du genre a vu le jour à Tokyo, l’expansion a par la suite continué avec trois ouvertures à Londres, Shanghai et New York, pour finir avec San Francisco l’an dernier.
C’est à Paris que le prochain Flagship Dyson ouvrira à la rentrée, s’inscrivant comme le premier espace de vente permanent en France. 
 
Plus grand espace de vente Dyson au monde, ce lieu sera réparti sur deux étages. Le rez-de-chaussée de 180m2 sera dédié à la découverte, prise en main et vente. Le premier étage d’environ 130m2 sera quant à lui une zone d’expositions et d’événements éphémères qui évoluera au fil des saisons et en fonction des lancements de nouvelles technologies.

À propos de Dyson ​

  • Dyson est une société de technologie mondiale avec des activités d’ingénierie et de tests en Malaisie, à Singapour, aux Philippines et en GB. Dyson emploie globalement plus de 12 000 personnes dont 6 000 ingénieurs et scientifiques – avec une proportion croissante en Asie du Sud-est où sont également implantées des activités opérationnelles et de production.
  • Dyson met en œuvre des plans ambitieux pour développer de nouvelles technologies avec des équipes mondiales se consacrant au développement de cellules de batteries à l’état solide, de moteurs électriques ultra-rapides, de systèmes de vision, de technologies de machine learning et d’IA.
  • Le campus Dyson de 67 acres de Malmesbury, Wiltshire, abrite l’Institut Dyson d’ingénierie et de technologie, qui a ouvert en septembre 2017. Dyson investit 31 millions de £ dans l’enseignement supérieur en Grande-Bretagne pour contribuer à pallier la pénurie d’ingénieurs au Royaume-Uni. Le programme diplômant de 4 ans, sans frais de scolarité, couvre les bases de l’ingénierie durant les années un et deux. Il comporte un enseignement en électronique et en génie mécanique durant les années trois et quatre – le tout avec un emploi rémunéré au sein de l’équipe de recherche et développement de Dyson, en travaillant sur de vrais produits, avec des ingénieurs et des scientifiques de premier plan.
  • En septembre 2017, Dyson a révélé qu’il travaillait sur un véhicule électrique à batteries depuis trois ans. Il annonçait qu’il investirait 2 milliards de £ dans le développement du VEB pour un lancement en 2021. Le projet s’appuie sur les compétences de Dyson dans le domaine des batteries à l’état solide, des moteurs, des systèmes de vision, de la robotique, de la CVC (HVAC) et de l’aérodynamique.