Dyson parie sur les batteries Sakti3
Dyson parie sur les batteries Sakti3

Paris, le 16 mars 2015 : Dyson annonce un investissement de 15 millions de dollars dans la société Sakti3, fabricant américain de batteries solides. Cet investissement vient soutenir l’objectif annoncé par Dyson l’année dernière : 2,3 milliards de dollars seront consacrés au développement de cent nouveaux appareils dans quatre nouvelles catégories de produits qui seront commercialisés sous quatre ans. La participation de Dyson fait partie d’une phase de financement de 20 millions de dollars qui inclut un accord de développement commun pour commercialiser les batteries solides Sakti3 dans les futurs appareils Dyson.

« Les batteries Sakti3 ont démontré des prouesses record, qu’aucune autre batterie auparavant n’avait prouvé. C’est grâce à ce genre de technologies que les appareils fonctionnent mieux. Les équipes techniques de Sakti3 ont de belles ambitions qui promettent d’aider grandement le fonctionnement des futurs appareils Dyson » James Dyson, fondateur de Dyson et ingénieur en chef

Améliorer les batteries actuelles
Les actuelles batteries en lithium (Li-Ion) ont été commercialisées pour la première fois par Sony en 1991. Elles sont désormais présentes dans la majorité des biens électroniques : des téléphones portables aux aspirateurs sans-fils Dyson. Cependant, ces batteries sont parfois trop lourdes, trop grandes, trop longues à recharger et présentent une trop faible autonomie pour être intégrées à de petits appareils.

Sakti3 entend révolutionner ce marché. En 2006, la fondatrice Ann Marie Sastry débuta des recherches scientifiques afin de rendre les batteries plus efficaces et plus puissantes. Au cours de leurs recherches, les scientifiques Sakti3 ont découvert que les batteries à électrodes et électrolytes solides étaient plus efficaces que les batteries à électrolytes liquides.

Dès lors, la société a mis en place une ligne de production pilote afin de développer cette technologie. Pour ce faire, près de 50 millions de dollars ont été récoltés grâce à différentes entreprises misant sur ce procédé, tel que Khosla Ventures, Beringea, Itochu, General Motors et aujourd’hui Dyson.

Sakti3 est née à l’Université du Michigan. Il fallut plusieurs années aux premiers membres de la société pour mettre au point des prototypes de batteries à électrodes et électrolytes solides, capables d’administrer à un appareil une puissance énergétique dépassant les 1 100 Wh/l. Ce rendement surpasse la puissance des meilleures batteries en lithium actuellement sur le marché. De plus, les batteries Sakti3 sont moins chères en termes de fabrication, plus petites, plus sûres et durent plus longtemps. Les batteries Sakti3 n’en sont qu’à leurs prémices : la nouvelle ligne de production permettra de produire des batteries à destination de véhicules électriques, mais aussi la miniaturisation des technologies. Cette technologie n’est pas utilisée à ce jour. 

« Nous sommes très fiers d’avoir été approchés par Dyson. Nous avons le même objectif : développer de meilleures batteries pour concevoir de meilleurs appareils. Les équipes d’ingénieurs Dyson et nos équipes Sakti3 se ressemblent : nous sommes animés par l’ingénierie et l’invention. Ensemble, je sais que nous parviendrons à commercialiser des appareils innovants et plus performants. » Ann Marie Sastry, fondatrice de Sakti3

NOTES


Les batteries à électrodes et électrolytes solides

Les batteries à électrodes et électrolytes solides que l’on retrouve par exemple dans les clés USB ont déjà révolutionné le stockage de données. Tout comme les batteries conventionnelles, les batteries à électrodes et électrolytes solides sont également basées sur la technologie lithium mais, au lieu de contenir des électrolytes liquides, elles sont composées d’électrolytes solides.

Ces électrolytes solides permettent de stocker davantage d’énergie dans une batterie. Les batteries à électrodes et électrolytes solides Sakti3 se différencient des autres batteries du même genre car elles ont la plus grande densité énergétique enregistrée à date. Par ailleurs, ces batteries sont plus simples et moins coûteuses à fabriquer, ne nécessitent pas une ligne de production compliquée, et sont plus respectueuses de l’environnement.


Dyson en chiffres

Les aspirateurs Dyson sont vendus en France depuis 1997.
Depuis 2005, Dyson a quadruplé ses investissements en R&D. 59 millions de livres ont été investis dans la recherche et le développement en 2011, et ont permis de lancer mondialement 5 nouvelles technologies.
Dyson emploie plus de 5500 collaborateurs dans le monde dont 2500 ingénieurs.
Dyson exporte ses innovations dans plus de 70 marchés.
Dyson investi chaque semaine 3 millions de livres en recherche et développement.
Dyson détient plus de 3000 brevets protégeant plus de 500 inventions telles que le nouveau moteur numérique Dyson V6, les aspirateurs dotés de la dernière technologie Radial Root Cyclone™, les sèche-mains Dyson Airblade™ et les ventilateurs et chauffages de la gamme Air Multiplier™.


A propos de Dyson

Dyson emploie 2000 ingénieurs et scientifiques qui développent les nouvelles technologies qui prendront forme d’ici 25 ans. Dyson travaille conjointement avec les 30 meilleures universités britanniques. Ils possèdent ensemble plus de 3 000 brevets sur plus 500 inventions. Dyson dispose en interne d’experts dans les fluides, la mécanique, l’électronique, la thermique, la chimique, l’acoustique et les logiciels d’ingénierie, ainsi qu’un laboratoire de microbiologie. Chaque semaine, Dyson investit près de 2,25 millions de dollars dans la recherche et le développement. Un plan d’investissement de 408 millions de dollars a été annoncé en 2014 pour étendre le site de recherche et développement de Malmesbury, créant ainsi 3 000 postes d’ingénieurs.

Plus d’infos sur www.dyson.fr.


A propos de Sakti3

Sakti3 propose une technologie de rupture en matière de batterie solide, à haute performance, peu chère et très sûre. La société a émergée du département de l’Université du Michigan et a depuis été classée parmi les 50 sociétés les plus innovantes du MIT (Massachussetts Institute of Technology.) Les autres investisseurs de Sakti3 sont Khosla Ventures, Beringea, General Motors Ventures and Itochu Technology Ventures.

Plus d’infos sur www.sakti3.com.