​Dyson investit 200 millions de livres sterling pour le développement de son véhicule électrique. 
Dyson entame la seconde phase de développement de son véhicule électrique.

Dyson révèle un investissement de 200 millions de livres sterling etentame la seconde phase de développement de son véhicule électrique.

Hullavington, Wiltshire, 30 août 2018 : Grâce à un investissement de 200 millions de livres sterling, Dyson continue l’aménagement du terrain d’aviation de Hullavington. L’équipe automobile, forte de 400 ingénieurs, est maintenant installée sur l’ancien aérodrome, et les plans incluent l’aménagement d’importantes installations pour l’essai des véhicules.

Suite à l’emménagement récent dans les hangars restaurés du terrain d’aviation de Hullavington, Dyson vient de dévoiler la prochaine étape du développement de son campus, portant son investissement à 200 millions de livres sterling.
 
Avec l’architecte Chris Wilkinson, lauréat du prix Sterling, Dyson a déjà démarré la restauration de l’aérodrome, insufflant une nouvelle vie aux hangars historiques de la Seconde Guerre Mondiale pour créer des espaces de travail et laboratoires d’ingénierie ultramoderne.
 
À ce jour, Dyson a investi 84 millions de livres sterling dans ce nouveau campus avec la restauration des deux premiers hangars datant de 1938. Quatre cent ingénieurs automobiles y sont à présent installés et trois autres bâtiments seront livrés au cours des prochains mois, ajoutant 15 000 m2 supplémentaires réservés aux tests.
 
La seconde phase de développement du terrain inclut 45 000 m2 de locaux neufs susceptibles d’héberger 2 000 personnes ainsi qu’un café, un centre sportif, un espace de détente et des locaux techniques associés. Mais elle intègre surtout la création de plus de 16 km de pistes d’essais pour les tests de véhicules.
 
Les pistes d’essais envisagées sont les suivantes :

  • Une piste de manoeuvrabilité dynamique – une piste spécialisée pour évaluer et procéder aux réglages de tous les aspects du comportement routier, de la conduite, du pilotage et des freins.
  • Une plateforme de stabilité dynamique – un vaste espace asphalté pour tester la manœuvrabilité des véhicules.
  • Un circuit tout-terrain – un itinéraire de conduite mixte qui simule les défis de la conduite sur terrains meubles et variés.
  • Un circuit de route vallonnée – une simulation d’une voie rapide incluant des virages plus ou moins serrés et changements d’altitude. 
  • Une piste de vitesse – une piste permettant de tester un véhicule jusqu’à sa vitesse maximum ainsi que les systèmes avancés d’aide à la conduite.
  • Des pentes de test – différentes inclinaisons pour tester les fonctionnalités des transmissions.

 
Jim Rowan, CEO de Dyson, a déclaré : « Notre équipe automotive est à présent installée dans les hangars ultramodernes de l’aérodrome de Hullavington. Il deviendra vite un campus d’essais automobiles de classe mondiale dans lequel nous investissons 200 millions de livres sterling, et espérons ainsi créer de nombreux emplois très qualifiés en Grande-Bretagne. Nous nous concentrons à présent sur la prochaine étape de notre projet automobile et renforçons notre position en tant qu’organisation mondiale de recherche et développement ».