Dyson Airblade Wash+Dry

​​​Lavez et séchez vos mains au lavabo. Jusqu’à 39 % plus silencieux que son prédécesseur.

Paris, le 19 juin 2018 : En 1907, les serviettes en papier ont pris place dans les toilettes. Le sèche-mains électrique a fait sa première apparition en 1948. Mais tous deux peuvent être coûteux, peu hygiéniques et nuisibles pour l’environnement. En 2006, des ingénieurs Dyson ont mis fin à un siècle de piètres méthodes pour se sécher les mains en inventant la technologie Airblade™. Depuis, les ingénieurs ont fait évoluer la technologie pour proposer des solutions toujours plus innovantes et performantes.

Une nouvelle technologie : le Dyson Airblade Wash+Dry
Même avec un sèche-mains efficace, l’eau gouttant sur le sol des toilettes lorsque les utilisateurs se déplacent du lavabo au sèche-mains peut poser problème. D’autre part, un bruit excessif en provenance des toilettes peut également constituer une gêne pour l’entourage.
Avec ces défis en tête, les ingénieurs Dyson ont entrepris de reconcevoir le sèche-mains Dyson Airblade Tap existant pour le rendre plus silencieux tout en conservant la rapidité du séchage.

Le résultat est le nouveau sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry. Il réunit en une seule unité sans contact un robinet et un sèche-mains qui sèche les mains en 14 secondes avec de l’air filtré HEPA. La conception multifonctions contribue à économiser de la place dans les toilettes et atténue le problème des éclaboussures au sol quand les utilisateurs se déplacent de l’endroit où ils se lavent les mains jusqu’au point de séchage.
 
Jusqu’à 39 % plus silencieuxi
Les ingénieurs Dyson sont parvenus à réduire le bruit en modifiant les réglages du moteur numérique Dyson V4 qui équipe tous les sèche-mains Dyson AirbladeTM. Le moteur de 1 000 W, dont l’acoustique a été optimisée, aspire globalement moins d’air, ce qui diminue le bruit dû aux turbulences et à l’air qui se déplace rapidement dans des espaces très étroits. Les ingénieurs Dyson ont également optimisé la géométrie des fentes des lames, en réduisant les ouvertures pour l’air de 0,8 mm à 0,55 mm pour conserver une vitesse de sortie élevée de l’air malgré le moindre volume d’air circulant dans l’appareil. La forme des ouvertures pour l’air a été également redessinée pour diminuer le bruit causé par la rencontre de l’air fortement comprimé avec l’air ambiant moins comprimé. Enfin, une cavité de Helmholtz à l’intérieur du bloc moteur annule les sons aigus du moteur et améliore la qualité sonore.
 
Des coûts d’exploitation plus économiques : Le nouveau sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry revient à 34€ en coût d’exploitation annuelle, comparé à 48€ pour son prédécesseur[i]. Les sèche-mains Dyson Airblade™ ont un coût d’exploitation jusqu’à 78 % inférieur à d’autres marques, et jusqu’à 98 % inférieur aux serviettes en papier[ii].
 
Des émissions de CO2 réduites : Le nouveau sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry produit 3,6 g de CO2 par séchage, comparé aux 4 g de son prédécesseur. Les sèche-mains Dyson Airblade™ produisent près de 79 % de CO2 en moins que les serviettes en papier et certains autres sèche-mains.[iii]
 
Une utilisation de 52 % d’eau en moins: Le débit du nouveau sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry est de 1,9 l/min comparé aux 4 l/min de son prédécesseur[iv]. L’eau n’est activée que lorsque les mains sont en-dessous.
 


[i] Réduction par rapport au sèche-mains Dyson Airblade Tap. Prix basés sur les moyennes de prix au niveau mondial en 2017. Consultez le site https://www.dyson.fr/seche-mains/les-couts.aspx pour voir les calculs
[ii] Prix basés sur les moyennes de prix au niveau mondial en 2017. Consultez le site https://www.dyson.fr/seche-mains/les-couts.aspx pour voir les calculs
[iii] L’impact environnemental des appareils électriques et des serviettes en papier a été mesuré par le Carbon Trust. Les calculs ont été effectués en utilisant le logiciel Footprint Expert Pro, en supposant une durée d’utilisation de 5 ans et en utilisant des moyennes pondérées des différents pays d’utilisation. Les temps de séchage de l’appareil ont été évalués selon la méthode DTM 769.
[iv] La diminution en eau compare l’aérateur de 4 l/min adapté en standard au sèche-mains Dyson Airblade Tap à l’aérateur de 1,9 l/min adapté au sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry.

En savoir plus sur l’appareil

  • Le nouveau sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry est disponible en trois versions : court, surélevé, et mural.
  • Tous les sèche-mains Dyson AirbladeTM sont dotés de filtres HEPA qui capturent 99,95% des particules de la taille d’une bactérie dans l’air des toilettes.
  • Le nouveau sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry est garanti 5 ans et est certifié par Quiet Mark, testé et approuvé par The Noise Abatement Society.
  • HACCP international a certifié les sèche-mains Dyson Airblade dB et Dyson Airblade Wash+Dry pour une utilisation agroalimentaire.


Mesure du bruit


Le sèche-mains d’origine, le Dyson Airblade Tap, affichait 87 dB, alors que le nouveau sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry est mesuré à 80 dB(A). L’échelle des décibels n’est pas linéaire et elle est difficile à rapprocher de ce que perçoit l’oreille humaine. Par exemple, + 3 dB(A) correspond à un bruit deux fois plus fort, alors que + 10 dB(A) est dix fois plus fort. C’est pourquoi nous avons exprimé la diminution du bruit du nouveau sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry en intensité sonore, avec une échelle linéaire qui représente ce que votre oreille entend réellement. Le niveau sonore du nouveau sèche-mains Dyson Airblade Wash+Dry a été réduit jusqu’à 39 % i. Cela veut dire qu’à l’oreille, vous le trouvez plus silencieux de 39 %.


Expertise des moteurs

Le moteur numérique Dyson V4 est peu volumineux, léger et puissant. Et il a remplacé les balais en carbone démodés par la technologie des pulsations numériques pour tourner trois fois plus vite qu’un moteur conventionnel. Dyson travaille depuis plus de dix ans à la recherche et au développement de la technologie des moteurs. À ce jour, Dyson a obtenu ou déposé 934 brevets au niveau mondial pour sa technologie des moteurs.


À propos de Dyson

Dyson est une société technologique mondiale. Notre équipe de 4 500 ingénieurs et scientifiques utilise comme catalyseur d’inventions le désir que les objets fonctionnent mieux. Leur passion ? Développer des technologies qui résolvent des problèmes que d’autres ignorent le plus souvent. Depuis le premier aspirateur sans sac jusqu’au sèche-mains qui utilise des lames d’air à grande vitesse pour retirer l’eau des mains, en passant par un sèche-cheveux entièrement repensé avec le moteur dans le manche, les ingénieurs Dyson ne cessent de mettre au point de meilleures solutions. Dyson dépense 7 millions de livres sterling par semaine en recherche et développement, et lancera un véhicule électrique en 2020, pour lequel la société a investi 2 milliards de livres sterling.


La division Dyson Professional offre au sein de son portfolio des sèche-mains, des éclairages LED, des sèche-cheveux, des ventilateurs et des purificateurs d’air, ainsi que des aspirateurs sans fil.