Les inscriptions au James Dyson Award 2019 sont désormais ouvertes
​AVIS AUX JEUNES INGENIEURS ET DESIGNERS : 
James Dyson est à la recherche de jeunes inventeurs qui abordent de gros problèmes avec ingéniosité.

 

Les inscriptions au James Dyson Award 2018 sont désormais ouvertes

Paris, le 29 mars 2019 : Cette année marque le 15e anniversaire du James Dyson Award, et la 15e année où les moyens sont donnés aux étudiants et aux jeunes diplômés en ingénierie et design pour résoudre les problèmes qui affecteront leur avenir. La Fondation James Dyson leur lance un défi où ils devront faire preuve d’innovation et d’esprit d’entreprise afin de résoudre un problème par une solution innovante. L’ingéniosité peut se trouver n’importe où. Nous voulons soutenir autant de jeunes inventeurs que possible. 

« Les jeunes ingénieurs et designers ont une perspective et une intelligence débridée qui les rendent incroyablement aptes à résoudre des problèmes. Leurs idées peuvent facilement être rejetées, mais si elles sont encouragées et saluées, elles sont transformatrices. Développer un produit ou une technologie est un processus long et décourageant. Le James Dyson Award  honore les jeunes inventifs qui se lancent dans ce processus. Le concours soutient notre prochaine génération d’inventeurs et les propulsera vers le succès futur. Je me réjouis d’avance de découvrir les idées surprenantes que cette édition nous réserve, » confie James Dyson.
 
Résoudre de vrais problèmes
Les meilleurs projets sont souvent les plus simples, mais ils fournissent une solution claire et intelligente à des problèmes du monde réel.
 
Les lauréats des éditions précédentes ont cherché à lutter contre la surpêche, la durabilité dans l’industrie du vêtement, le gaspillage alimentaire, la pollution, la conservation de l’eau et les traitements médicaux dans les pays en développement ainsi que pour la durabilité dans toutes les industries. La dernière édition du James Dyson Award a récompensé l’éolienne O-Wind , capable de produire de l’électricité à partir du vent qui circule dans les milieux urbains.
 
Booster des opportunités
Le prix a donné aux jeunes inventeurs une visibilité médiatique internationale, ce qui leur a ouvert de nouveaux investissements et de nouvelles opportunités pour développer leurs idées. Les lauréats précédents tels que Petit Pli, les vêtements extensibles pour enfants, et Mimica, un label alimentaire bioréactif, ont été lancés dans des entreprises prospères, et les inventeurs d’O-Wind Turbine ont été approchés par des investisseurs peu après avoir remporté ce prix.
 
Les villes sont des environnements venteux mais nous n’exploitons pas cette ressource. Nous pensons qu’en facilitant la fabrication d’énergie verte, les gens seront davantage amenés à jouer un rôle plus important dans la conservation de notre planète. En remportant le prix international du James Dyson Award cela a permis de faire valider notre concept. L’intérêt que nous avons reçu jusque-là est une leçon d’humilité et nous a donné l’assurance qu’il nous fallait pour projeter le développer de ce concept en tant que future carrière. Nous sommes d’ores et déjà en discussion avec des investisseurs et espérons aboutir à un accord dans les mois à venir. », Expliquent Nicolas Orellana et Yaseen Noorani, les inventeurs d’O-Wind Turbine.

NOTES :


Voir la vidéo de lancement ici.


Les précédents lauréats internationaux :

Lauréat international 2018 – O-Wind Turbine

O-Wind Turbine est une éolienne omnidirectionnelle capable de capter le vent dans n’importe quelle direction, contrairement aux éoliennes classiques. Cela lui permet d’être utilisée en milieu urbain où le vent souffle dans plusieurs directions.


Finaliste international 2018 - Excelscope


Une équipe d'étudiants des Pays-Bas a inventé un dispositif de diagnostic du paludisme (Malaria). Après avoir constaté que 40% était exposée aux risques de paludisme et plus d’un million de personnes en meurent chaque année, ils se sont lancés dans la recherche pour améliorer l’efficacité et l’exactitude des traitements dans des pays en voie de développement. Excelscope est un dispositif semi-automatique intelligent qui peut être utilisé par le simple contact avec un smartphone.


2017 – Lauréat international – SkAn (Canada)


Les méthodes de diagnostic précoce dépendent fortement des inspections visuelles, qui ne sont pas précises. Les méthodes plus avancées prennent du temps et sont relativement coûteuses, ce qui augmente le fardeau des services de santé déjà débordés.

Le sKan est un appareil portatif à bas coût permettant de d’identifier rapidement un mélanome grâce à un système de détection de chaleur afin d’aider les médecins à identifier rapidement un cancer de la peau.


2016 – Lauréat International – EcoHelmet (Etats-Unis)


Les installations de de vélos en libre-service sont utilisés par des millions de personnes dans le monde entier, mais les utilisateurs portent rarement des casques : une décision qui peut s’avérer fatale.

EcoHelmet est un casque de vélo en papier pliable qui utilise une configuration en nid d’abeilles pour protéger la tête contre les chocs et se plie lorsqu’il n’est pas utilisé.


2015 – Lauréat International - Voltera V-One (Canada)


Les cartes à circuits imprimés (PCB) sont les circuits électroniques sur une surface isolée qui aident à alimenter des appareils tels que les smartphones, les appareils biomédicaux et d’autres technologies électroniques. Pour rechercher et développer des nouveautés électroniques, il est vital pour les ingénieurs, les inventeurs et les étudiants travaillant dans ce domaine de pouvoir prototyper les PCB rapidement et à moindre coût. Mais ce processus a tendance à être long et coûteux.

Voltera V-One résout ce problème en utilisant les mêmes principes de prototypage rapides qui sous-tendent l’impression 3D grâce à des encres conductrices et isolantes pour transformer des fichiers de conception en cartes prototypes en quelques minutes.


2014 – Lauréat International – MOM (Grande Bretagne)


Plus d’un bébé sur dix dans le monde naît prématurément. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 75 % des décès résultant d’accouchements prématurés pourraient être évités si des traitements coûteux étaient plus facilement disponibles à travers le monde.

MOM est un incubateur gonflable peu coûteux à utiliser dans les pays en voie de développement. L’appareil peut être replié pour le transport et fonctionnement avec une batterie qui dure 24 heures, en cas de panne de courant. L’incubateur est gonflé manuellement et il est chauffé en utilisant des éléments chauffants en céramique. Un écran affiche la température actuelle et l’humidité qui peut être réglée, en fonction de l’état du nouveau-né. Une alarme retentira si la température désirée change. MOM est également doté d’un système de photothérapie pour les bébés qui souffrent de jaunisse.


À propos du concours


Le Brief : résoudre un problème par une solution innovante. Ce problème peut être une frustration à laquelle nous sommes tous confrontés dans la vie quotidienne, ou un problème mondial tel que la faim dans le monde. L’important est que la solution soit une solution efficace et bien pensée.


Les prix : le prix international : 33 500 € (et 5 500 € pour l’université correspondante), 5 500 € pour deux finalistes internationaux et chaque lauréat national reçoit 2 200 €.


Le processus : Les inscriptions sont d’abord jugées au niveau national avant de passer à la scène internationale. Un panel d’ingénieurs Dyson sélectionne une liste internationale de 20 inscriptions. Les 20 meilleurs projets sont ensuite examinés par James Dyson, qui désigne le lauréat international.


Le James Dyson Award est organisé dans 27 pays et régions du monde : l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, la Chine, la France, l’Allemagne, Hong Kong, l’Inde, l’Irlande, l’Italie, le Japon, la Corée, la Malaisie, le Mexique, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, les Philippines, la Russie, Singapour, l’Espagne, la Suède, la Suisse, Taïwan, les Emirats Arabes Unies, le Royaume-Uni et les États-Unis.


La date limite : les inscriptions sont ouvertes jusqu’à minuit GMT le 11 juillet 2019


Comment s’inscrire : les candidats s’inscrivent par une candidature en ligne via le site internet du James Dyson Award.


Les participants doivent expliquer de manière concise leur invention, comment elle fonctionne et son processus de développement. Les meilleures inscriptions sont toujours réalistes et durables, montrent un développement itératif, résolvent un vrai problème et racontent une histoire.


Les participants doivent soumettre des images pour étayer leur candidature. Les meilleurs participants devront être en mesure de montrer des preuves de prototypage physique ainsi que des croquis et une CAO.


Critères d’éligibilité

Les participants doivent être inscrits, ou avoir été inscrits au cours des quatre dernières années, pendant au moins un semestre, dans un programme d’ingénierie ou de design de premier cycle ou de second cycle dans une université d’un pays ou d’une région choisi(e) pour participer au James Dyson Award.


Dans le cas d’une inscription en équipe, tous les membres de l’équipe doivent être inscrits, ou avoir été inscrits au cours des quatre dernières années, pendant au moins un semestre, dans un programme d’ingénierie ou de design de premier cycle ou de second cycle dans une université d’un pays ou d’une région choisi(e) pour participer au James Dyson Award. Un seul devra être désigné et inscrit comme membre de l’équipe.